Les pirates pleurent Barnaby Jack, le hacker de distributeurs de billets

le
0
Rendu célèbre pour avoir expliqué comment pirater un distributeur de billets à distance, Barnaby Jack a également découvert les failles informatiques potentiellement mortelles des pacemakers.

Les fabricants de pacemakers ont gagné un peu de répit. Mais la communauté des hackers est en deuil. Le célèbre pirate d'origine néo-zélandaise Barnaby Jack est mort en fin de semaine dernière à San Francisco, une semaine avant la conférence annuelle Black Hat à Las Vegas lors de laquelle il devait présenter ses recherches sur les failles techniques des pacemakers. Selon lui, il était possible de tuer quelqu'un en désactivant son pacemaker à une distance de 10 mètres ou moins.

Barnaby Jack était l'un des plus éminents «White Hat», cette mouvance de hackers «étiques» qui cherchent les failles d'un programme et les rendent publiques pour en améliorer la sécurité, avant que des personnes mal intentionnées puissent les exploiter. Il s'était ensuite particulièrement int...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant