Les pilotes d'Air France feront-ils vraiment grève ?

le
0
Le premier syndicat de pilotes d'Air France appelle à la grève du 15 au 22 septembre.
Le premier syndicat de pilotes d'Air France appelle à la grève du 15 au 22 septembre.

La cogestion, c'est, semble-t-il, le mot clé pour garantir la paix sociale à Air France, selon le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) de la compagnie. En clair, les pilotes souhaitent non seulement être aux commandes des avions, mais aussi être associés, via leurs organisations professionnelles, à toutes les grandes décisions stratégiques d'Air France, du moins celles qui impactent leurs activités. Et pour le nouveau plan Perform 2020, qui succède à Transform 2015 et ses nombreux départs volontaires, il n'aurait pas été fait suffisamment appel à leurs lumières. Aussi un préavis de grève reconductible du 15 au 22 septembre a-t-il été déposé jeudi matin par le SNPL. Il sera valable chaque jour de 5 heures à 23 heures, plage horaire durant laquelle les avions décollent de Roissy-CDG.

Les salaires, mais aussi les coûts d'exploitation

Toutefois, cette grève ne semble pas inéluctable tellement les différends semblent ténus et négociables pendant les deux semaines à venir. Le rapport Guérin et ses conclusions semblent avoir mis le feu aux poudres. Lionel Guérin, créateur d'Airlinair et de la compagnie low cost Transavia, et des experts extérieurs au groupe Air France ont remis en juin dernier à la direction une analyse sur l'activité court et moyen-courrier, c'est-à-dire sur les vols domestiques et ceux vers l'Europe, qui sont en concurrence frontale avec le TGV et les low cost (easyJet, Vueling, etc.) et qui génèrent une perte...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant