Les pilotes d'"Air Cocaïne" restent en détention

le
0
LES PILOTES D'"AIR COCAÏNE" MAINTENUS EN DÉTENTION
LES PILOTES D'"AIR COCAÏNE" MAINTENUS EN DÉTENTION

MARSEILLE (Reuters) - La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Aix-en-Provence a décidé le maintien en détention des deux pilotes condamnés en République dominicaine dans le dossier "Air Cocaïne", a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Pascal Fauret et Bruno Odos ont été placés en détention provisoire au début du mois après leur fuite de la République dominicaine, où ils avaient été interpellés en mars 2013 alors qu'ils pilotaient un Falcon 50 à bord duquel ont été découverts près de 700 kilos de cocaïne.

"C'est une déception. Il est difficile pour eux d'avoir de nouveau à affronter une détention de plusieurs semaines", a dit à Reuters leur avocat Eric Le François.

Deux autres Français, arrêtés en même temps, sont toujours à Saint-Domingue sous contrôle judiciaire dans l'attente de leur procès en appel.

Les quatre hommes, qui clament leur innocence, ont été mis en examen en mai 2013 par la justice française pour "importation de produits stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs".

Ils ont été condamnés à vingt ans de prison en première instance en République dominicaine, qui a émis un mandat d’arrêt international. Le gouvernement français n'extrade pas ses ressortissants.

(Jean-François Rosnoblet, édité par Emmanuel Jarry)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant