Les photos de famille n'en sont pas encore à leur dernier clic

le
0

L'attachement des Français aux photos traditionnelles ne suffit toutefois pas à sauver un secteur en berne.

À l'heure où les selfies, ces autoportraits réalisés avec un smartphone, sont devenus un véritable phénomène de société, les photos de famille ont encore la cote. Près de 40 % des 18-24 ans en font toujours un must de leur album de vacances.

S'ils raffolent des selfies, les plus jeunes n'hésitent pas à poser entre cousins et grands-parents... même si le choix des figurants sur la photo est parfois étonnant. Ils sont plus nombreux (42 %) à estimer que la voiture familiale ou la maison doivent apparaître sur le cliché qu'à demander aux nouveaux venus dans leur entourage (38 %) ou aux personnes âgés (36 %) de prendre la pose, comme le révèle une étude réalisée par le fabricant d'appareils photos Nikon. Et, en cas de séparation, seulement 23 % des Français décrochent du mur les clichés où apparaît celui ou celle qui est tombé(e) en disgrâce!

L'attachement des Français aux photos traditionnelles ne suffit toutefois pas à sauver un secteur en berne. Les ventes d'appareils photo ont plongé de 18 % l'année dernière, selon l'institut GfK, et la tendance ne devrait pas s'améliorer cette année. Les smartphones, dotés de capteurs photo toujours plus performants, sont en train de tuer à petit feu les appareils photo compacts. Seuls les appareils photo à objectif interchangeable tirent leur épingle du jeu. Comme quoi, on veut bien être pris en photo avec mamie, mais on apprécie aussi de jouer les paparazzis en volant quelques clichés avec un bon zoom. Les sites de partage de photos et les applications de retouche continuent, eux, à proliférer. Chaque jour, plus de 350 milliards de clichés sont postés sur Facebook.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant