Les Philippines veulent produire du cacao

le
0

(Commodesk) Le ministère de l'Agriculture philippin est confiant dans le potentiel du pays comme futur producteur de cacao.

Encouragé par l'USDA et les chocolatiers internationaux, le gouvernement de Manille va créer cinq zones de développement de la fève brune sur son territoire. Elles comprendront des zones de stockage, fermentation, séchage, des laboratoires pour tester la qualité du produit, et une pépinière de cacaoyers. Le programme dispose d'un budget de 192 millions de pesos (4,4 millions de dollars).

A court terme, le pays s'est fixé un objectif de production de 100.000 tonnes en plantant 50 millions d'arbustes sur 100.000 hectares d'ici à 2015.

Les  Philippines s'inscrivent dans la perspective d'une hausse mondiale de la consommation de cacao, et envisagent d'intercaler les cacaoyers sur 2 millions d'hectares actuellement plantés en cocotiers, les deux arbres cohabitant bien.

Le pays a importé en 2011 près de 20.000 tonnes de cacao, pour un coût de 42 millions de dollars, en provenance principalement du Nigeria et de Côte d'Ivoire.

Jusqu'à la réforme agraire du milieu des années 1980, de grands domaines produisaient 50.000 tonnes de cacao aux Philippines, contre 6.000 tonnes aujourd'hui (pour 36.000 tonnes consommées annuellement). Ces plantations ont été ensuite fragmentées, conduisant à un abandon de cette culture.

Le gouvernement avait déjà reçu une aide américaine de 750.000 dollars destinés à former 5.270 producteurs de cacao à une agriculture durable, avant 2005.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant