Les Philippines tentent de mettre la main sur 'leur' gaz

le
0

(Commodesk) Les réserves d'hydrocarbures au large des Philippines sont encore plus importantes que prévu, a indiqué mardi 24 avril Philex Petroleum, un exploitant privé côté sur le Philippine Stock Exchange. Dans la foulée, le président du pays a expliqué vouloir améliorer l'indépendance énergétique, notamment à travers l'exploitation de ces gisements.

Les précédentes estimations faisaient état d'un potentiel de près de 100 milliards de mètres cubes. Le problème est que ces réserves offshore sont situées dans la mer de Chine méridionale, au large des îles Spratley, convoitées par la Chine, le Vietnam, les Philippines et la Malaisie. Les frontières maritimes de cette zone n'ont jamais été clairement définies et tous ces pays ont affirmé leur droits d'exploitation, bien qu'aucun n'ait pour le moment débuté les opérations, de peur de déclencher un conflit régional.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant