Les Philippines restent engagées envers l'Onu-ministre

le
0
    MANILLE, 22 août (Reuters) - Les Philippines ne quittent pas 
les Nations unies, a déclaré lundi leur ministre des Affaires 
étrangères au lendemain des menaces de départ proférées par le 
président Rodrigo Duterte. 
    Le président des Philippines a fustigé dimanche les Nations 
unies pour l'avoir appelé à mettre fin à une vague d'exécutions 
sommaires de trafiquants de drogue dans son pays et a menacé de 
se retirer de l'organisation en proposant à d'autres pays comme 
la Chine d'en former une concurrente.   
    Les déclarations de Duterte, a déclaré lundi le secrétaire 
aux Affaires étrangères Perfecto Yasay, sont "une déclaration 
exprimant une profonde déception et frustration." 
    "Nous sommes engagés envers les Nations unies malgré nos 
nombreuses frustrations envers cette agence internationale", a 
déclaré Yasay lors d'une conférence de presse. 
 
 (Karen Lema; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant