Les Philippines menacées par le super-typhon Hagupit

le
0

MANILLE, 5 décembre (Reuters) - Les ports philippins ont été fermés vendredi et l'ordre d'évacuer a été lancé dans plusieurs régions à l'approche du super-typhon Hagupit, qui se trouve à l'est de l'archipel. Plus de 2.000 voyageurs sont bloqués à Manille, ainsi que dans le centre du pays et sur l'île de Mindanao, dans le sud, où la garde-côte a ordonné la suspension du trafic maritime. "Nous leurs avons dit très tôt de s'éloigner du rivage, pas seulement de mettre leurs bateaux à l'ancre (...)", a déclaré un porte-parole, interrogé à la radio. Classé dans la cinquième et dernière catégorie, Hagupit menace des zones déjà dévastées l'an dernier par le typhon Hayan, qui a fait 7.000 morts et quatre millions de sinistrés. L'oeil d'Hagupit se trouve à un demi-millier de kilomètres au sud-est des Philippines, selon la météo nationale. Près de son centre, les vents atteignent 250 km/h. Il devrait atteindre samedi la province du Samar oriental, dans le centre de l'archipel, où trois à quatre mètres de précipitations sont attendus. Plus d'un an après le passage d'Hayan, 25.000 Philippins vivent encore sous la tente ou dans des abris de fortune. (Rosemarie Francisco, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant