Les pharmaciens payés pour suivre les patients

le
0
Les officines recevront 40 euros d'honoraires pour des entretiens avec des malades sous anticoagulants.

La rémunération des officines évolue. Pour la première fois, dans le cadre de leur mission de santé publique, les pharmaciens vont percevoir des honoraires rémunérant le suivi des patients.

Depuis juillet, ils peuvent recevoir 40 euros par an s'ils réalisent au moins deux entretiens avec les malades chroniques traités avec des anticoagulants oraux AVK (anti-vitamine K). Le dispositif séduit les officines qui s'y rallient en masse depuis la fin de l'été. Le 8 octobre, 9 080 officines sur 22 700 dans l'Hexagone avaient adhéré au dispositif, plus de 51 000 patients avaient rempli un bulletin d'adhésion et près de 30 000 entretiens étaient déjà réalisés, indique l'Assurance-maladie.

Les patients, des malades chroniques sous traitement par AVK pour au moins six mois, âgés en moyenne de 73 ans, ne déboursent rien et le pharmacien est rémunéré par la S...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant