Les petits dîners lucratifs de Bruno Le Maire

le , mis à jour le
0
Il fallait y penser : Bruno Le Maire facture ses dîners pour financer sa campagne.
Il fallait y penser : Bruno Le Maire facture ses dîners pour financer sa campagne.

Être en campagne, cela coûte cher, très cher. Bruno Le Maire est en train de s'en rendre compte. Du coup, le candidat à la primaire de la droite a apparemment trouvé une idée simple pour obtenir des fonds : donner de sa personne, en tout bien tout honneur. Ainsi, pour bénéficier de sa compagnie lors d'un petit dîner « entre amis », il faut prévoir 7 500 euros... si l'on est seul ! Pour un couple, parité oblige, comptez le double, soit 15 000 euros. Un budget dîner digne d'un repas d'anthologie dans un 3 étoiles et qui n'est certainement pas à la portée de toutes les bourses, mais qui correspond à l'euro près au maximum autorisé par les impôts en termes de don individuel à un parti ou à un groupement politique. Quand on veut avoir l'oreille d'un homme politique d'avenir, et faire passer un message, on ne compte pas...

« Une campagne, c'est entre 100 000 et 120 000 euros par mois », explique franchement le candidat à l'investiture des Républicains. Ce à quoi s'ajoute le prix des gros meetings : celui du lancement de sa campagne à Au­ber­vil­liers, orga­nisé le 5 mars dernier, aurait d'ailleurs coûté près de 150 000 euros. Impossible, donc, de se contenter de « simples » dons de 15 euros, ou de ventes de tee-shirts « Le renouveau, c'est Bruno ». Bruno Le Maire concède donc réaliser « un ou deux dîners par semaine », soit un « chiffre d'affaires » potentiel de 120 000 euros par mois. Une façon de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant