LES PETITES PHRASES QUI PASSENT MAL

le
0
LES PETITES PHRASES QUI PASSENT MAL
LES PETITES PHRASES QUI PASSENT MAL

« La dernière fois qu’un athlète a été sifflé aux Jeux, c’était Owens en 1936 »

RENAUD LAVILLENIE, après l'attitude du public du stade olympique qui l'a hué lors de sa dernière tentative pour battre le Brésilien Thiago Braz da Silva.

 

« Quand je vois le podium du 200 m, ça me donne envie de vomir. […] Sun Yang, il pisse violet ! »

CAMILLE LACOURT, après sa finale du 100 m dos (4e), à propos du Chinois suspendu trois mois après un contrôle antidopage positif en 2014.

 

« J’ai un oeil différent maintenant sur ce qu’il se passe aux Jeux olympiques. Je suis très content de partir. La fédé, ils sont inexistants. »

BENOÎT PAIRE après sa défaite au 2e tour du tournoi de tennis et son exclusion des Jeux par sa fédération (FFT) pour « manquements répétés aux règles protocolaires de la vie en communauté au sein du village olympique ».

 

« Merci à notre FFT si incompétente pour nous avoir gâché ce moment de sport si important dans nos carrières respectives ! »

KRISTINA MLADENOVIC, sur Twitter, après son élimination d'entrée en double féminin avec Caroline Garcia, déplorant ne pas avoir été prévenue par sa fédération de l'impossibilité de porter sur le court une tenue différente de sa coéquipière...

 

« J’ai été extrêmement déçu par ta sortie médiatique. […] Aujourd’hui, je ne considère pas qu’on fait partie de la même famille de la natation. »

L'entraîneur ROMAIN BARNIER, profitant d'une conférence de presse de bilan de la natation, règle ses comptes avec Alain Bernard, champion olympique 2008, qui avait fustigé l'« incompétence » de la fédération.

 

« Il y a des zones assez troubles dans la décision prise. Comme par hasard, une Italienne seconde puis une Brésilienne. Moi, ça m’interroge. La Brésilienne, vous ne croyez pas que ça l’arrange d’être troisième ? »

FRANÇIS LUYCE, président de la Fédération ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant