Les peshmergas aux portes du fief islamiste de Rakka en Syrie-OSDH

le
0

(Corrige mastic titre) BEYROUTH, 15 février (Reuters) - Les combattants kurdes soutenus par des groupes de rebelles syriens ont pris le contrôle d'une colline située au sud de la ville de Kobani dans la province de Rakka qui est un des fiefs de l'Etat islamique en Syrie, annonce l'Observatoire syrien pour les droits de l'homme (OSDH) dimanche. "C'est la première fois qu'ils accèdent à Rakka", a commenté Rami Abdulrahman, fondateur de l'OSDH qui suit le conflit syrien grâce à des sources présentes sur le terrain. Au moins 35 djihadistes et quatre peshmergas ont été tués lors des combats qui se sont déroulés dimanche près de Kobani, les plus violents depuis que les Kurdes ont repris le contrôle fin janvier de cette ville stratégique près de la frontière turque. Appuyés par les raids aériens de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis, les combattants kurdes ont chassé les islamistes de la ville puis ont poussé leur avantage en reprenant le contrôle de plusieurs dizaines de villages environnants sur une période de trois semaines, selon l'OSDH. (Sylvia Westall; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant