Les pertes de mémoire liées à l'âge réversibles

le
0
Des chercheurs sont parvenus à restaurer la mémoire de souris âgées en contrôlant l'activité d'un gène. » La santé des seniors

Arrivées à un certain âge, de plus en plus de personnes redoutent un début d'Alzheimer dès lors qu'elles ne se souviennent plus de l'endroit où elles ont laissé leur clés. Une étude publiée dans la revue Science Translational Medicine apporte une preuve que les pertes de mémoire liées à l'âge et à la maladie d'Alzheimer ont deux causes distinctes. Si la démence résulte d'une destruction de cellules nerveuses dans une partie localisée du cerveau (le cortex entorhinal), les pertes de mémoire liées au vieillissement seraient une conséquence du déclin d'une protéine dans la région de l'hippocampe - la zone cérébrale en charge de la mémoire. Cela impliquerait que les pertes de mémoire liées à l'âge seraient réversibles, même si parler d'un médicament contre la perte de mémoire serait encore prématuré.

Au cours de ces travau...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant