Les perspectives de croissance de la zone euro abaissées

le
0
LES PERSPECTIVES DE CROISSANCE DE LA ZONE EURO ABAISSÉES DANS UNE ENQUÊTE MENÉE PAR LA BCE
LES PERSPECTIVES DE CROISSANCE DE LA ZONE EURO ABAISSÉES DANS UNE ENQUÊTE MENÉE PAR LA BCE

FRANCFORT (Reuters) - Les perspectives d'inflation et de croissance de la zone euro ont été revues à la baisse par un groupe de prévisionnistes professionnels sondé par la Banque centrale européenne (BCE), selon l'enquête trimestrielle de l'institut d'émission publiée jeudi.

Cette enquête ne manquera pas de renforcer dans leur opinion ceux qui pensent que la BCE doit aller encore plus loin dans ses mesures de soutien à l'économie.

Les 61 économistes, universitaires et autres prévisionnistes voient désormais l'inflation de la zone euro ressortir à 1,0% en 2015 et à 1,4% l'année suivante, contre des projections précédentes de 1,2% et de 1,5%.

Citant des prix du pétrole en chute libre et les nombreuses tensions géopolitiques, ils ont également ramené leur prévision de croissance à 1,2% pour l'année prochaine, contre +1,5% auparavant.

"L'équilibre des risques penche clairement vers la baisse (...) Ceux qui participé à l'enquête ont dit que les tensions géopolitiques, surtout en Ukraine et en Russie mais aussi au Moyen-Orient, représentaient de loin le risque le plus important", déclare la BCE.

Mario Draghi, président de la BCE, a répété mercredi que l'institut d'émission maintiendrait des taux bas et qu'elle était prête à augmenter son bilan ainsi qu'à adopter de nouvelles mesures non-conventionnelles si les anticipations d'inflation à moyen terme se dégradaient.

La BCE, qui se fixe comme objectif une inflation juste en-deçà des 2% sur le moyen terme, actualisera ses propres prévisions le mois prochain.

En octobre, l'inflation annuelle est ressortie à 0,4% en octobre.

La probabilité d'achats de dettes souveraines par la Banque centrale européenne (BCE) s'établit toujours à 50% selon les intervenants du marché monétaire interrogés par Reuters après la réunion monétaire de jeudi dernier.

(Eva Taylor et John O'Donnell, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant