Les pères en colère se mobilisent pour la rentrée

le
0
Collectifs et associations mutualisent leurs réseaux et préparent une «grosse manif» à Paris, le 15 septembre. Ils entendent «dénoncer l'archaïsme de la justice familiale».

Ils crient à «l'injustice familiale», se perchent sur des grues, des ponts, des clochers d'églises, occupent les marches des palais de justice et entament des grèves de la faim pour exhorter les juges et les pouvoirs publics à restaurer l'égalité parentale face au divorce. Sit-in après happenings, la révolte des pères séparés se structure , avec de nouvelles actions prévues à la rentrée. Depuis quelques mois, les collectifs et associations de défense des droits des pères se multiplient et enchaînent les actions médiatiques, fortes de la puissance de feu des réseaux sociaux qui leur permet d'échanger, de rassembler et de mutual...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant