Les pêcheurs touchés de plein fouet par les intempéries

le
1

Les tempêtes à répétition qui s'abattent sur la façade Atlantique depuis le début de l'année pourraient coûter «des millions» à la filière. Le gouvernement a accepté de reporter les charges des pêcheurs. Une aide européenne est à l'étude.

La filière poisson tire la sonnette d'alarme. Les tempêtes à répétition qui défigurent la façade Atlantique depuis le début de l'année ont en effet des conséquences fortes pour l'ensemble du secteur. Le gouvernement a entendu le cri d'alarme de la profession. Frédéric Cuvillier, ministre des Transport, a en effet annoncé en fin de semaine «un étalement et un report des charges sociales pour les pêcheurs impactés». Une délégation de représentants de la pêche française sera reçue par le gouvernement dans les prochains jours pour, notamment, fixer le calendrier de ce report. Le ministre s'est par ailleurs engagé à demander le déblocage d'une aide européenne pour le secteur.

Une bouffée d'oxygène qui est la bienvenue après...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mucius le lundi 17 fév 2014 à 13:59

    Demande de subvention à l'étude?