Les pays en développement ont surmonté la crise

le
0
Selon la Banque mondiale, les économies émergentes et la plupart des pays pauvres devraient afficher une progression en moyenne deux à trois fois plus rapide que «les pays à revenu élevé».

Pour l'immense majorité des pays en développement, y compris les plus pauvres , la crise financière de 2008 n'est plus qu'un lointain souvenir. Et même pour certains d'entre eux, dont la Chine et l'Inde, il est vraisemblable qu'ils connaissent actuellement un volume d'activité supérieur à ce qu'il aurait été si l'économie mondiale avait pu éviter le sinistre financier qui a suivi la faillite de la banque Lehman Brothers du 15 septembre 2008.

Tel est le message que lance la Banque mondiale, dans son nouveau rapport annuel sur les perspectives économiques 2011, Global Economic Prospects. L'organisation financière internationale, la cousine du FMI spécialisée dans l'aide au développement, considère que l'économie internationale dans son ensemble bénéficiera d'une croissance de 3,3 % en 2011, en léger repli après les 3,9 % enregistrés en 2010, l'activité devant progressivement s'accélérer cette année et atteindre un rythme de 3,6 % en 2012.

Les perspectives se

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant