Les pays émergents envisagent d'aider l'Europe

le
0
Les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) pourraient augmenter leurs avoirs en obligations libellées en euros. Une décision devrait être prise la semaine prochaine lors d'une réunion à Washington.

Les principaux pays émergents pourraient venir au chevet de la zone euro. C'est ce que déclare ce mardi une source du gouvernement brésilien selon qui les Brics -acronyme qui désigne le Brésil, la Russie, Inde, la Chine et l'Afrique du Sud - pourraient accroître leurs avoirs en obligations libellées en euros.

Ces discussions n'en seraient encore qu'à un «stade préliminaire», explique cette source, qui ajoute que cette démarche n'impliquerait pas «la majorité» des réserves de ces pays. Le journal brésilien Valor Economico croit savoir que ces achats pourraient être limités à la dette des pays européens les plus solides.

«Aider l'Union européenne à sortir de cette situation»

Une décision finale pourrait être prise lors de la réunion le 22 septembre des ministres des Finances et des banquiers centraux des Brics à Washington. Le ministre brésilien des Finances, Guido Mantega, a déjà confirmé que les Brics discuteront de la crise de la dette dans la zone eu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant