Les pays émergents dopent les résultats semestriels de Danone

le
0
LES PAYS ÉMERGENTS DOPENT LE CA SEMESTRIEL DE DANONE
LES PAYS ÉMERGENTS DOPENT LE CA SEMESTRIEL DE DANONE

PARIS (Reuters) - Danone a annoncé lundi des résultats soutenus par le dynamisme des pays émergents alors qu'en Europe la baisse des ventes s'est révélée moins marquée au deuxième trimestre grâce aux premiers effets des mesures décidées par le groupe.

Le chiffre d'affaires du groupe agroalimentaire, qui a confirmé ses objectifs annuels, atteint 11.058 millions (+6% en croissance organique) sur le semestre, dont 5.720 millions au deuxième trimestre, en croissance organique de 6,5% (contre +5,7% attendu par les analystes), qui marque une accélération par rapport à celle de 5,6% enregistrée au premier trimestre.

Le chiffre d'affaires semestriel réalisée dans les marchés émergents a bondi de 15,9% à données comparables ce qui a compensé la baisse de 4% accusée en Europe (-5,1% au T1 2013) où le groupe a engagé un plan d'économies de 200 millions d'euros d'ici à 2014.

Les premiers effets du plan de réduction des coûts en Europe sont attendus au second semestre, mais Danone souligne que les ajustements réalisés sur son portefeuille commencent à porter leurs fruits.

Les ventes de la nutrition infantile ont enregistré une croissance de 15,2% sur le semestre contre +1,7% pour les produits laitiers frais, une activité toutefois presque trois fois plus importante que la première.

Le résultat d'exploitation courant s'est établi à 1.475 millions d'euros (+2,3%), soit légèrement en dessous des attentes des analystes (1.480 millions).

La marge opérationnelle du groupe a diminué de 49 points de base au premier semestre à 13,34%.

"Ce sont de bons résultats (...) malgré une inflation des coûts des matières supérieure à nos attentes. Ils sont en ligne avec nos objectifs et même un peu au-delà en ce qui concerne la croissance organique", a estimé Pierre André Térisse, directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique.

Le recul de 1,3% du bénéfice net semestriel est lié à la baisse des marges, la forte pression fiscale en France et à des effets défavorables de changes, a-t-il expliqué.

Danone a confirmé ses objectifs annuels : une croissance du chiffre d'affaires d'au moins 5% en données comparables, une baisse de la marge opérationnelle courante de 50 points de base à 30 points de base en données comparables et un free cash flow autour de 2 milliards d'euros hors éléments exceptionnels.

L'action Danone a clôturé vendredi à 57,46 euros (-0,38%) faisant ressortir une capitalisation boursière de 36,5 milliards d'euros. Elle a progressé de 15,14% depuis le début de l'année, surperformant ainsi l'indice sectoriel européen (+3,98%) et le CAC 40 (+9%).

Noëlle Mennella, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant