Les pays émergents à nouveau dans la tourmente

le
1
De nombreuses monnaies de pays émergents ont décroché la semaine dernière.
De nombreuses monnaies de pays émergents ont décroché la semaine dernière.

Nouvel accès de fièvre sur les marchés émergents. Ébranlés durant l'été par la perspective d'un renversement de la politique américaine, nombre d'entre eux connaissent depuis la semaine dernière une rechute. La livre turque, le peso argentin, le rand sud-africain, le rouble russe, la hryvnia ukrainienne ou encore le bath thaïlandais décrochent. Le signal de la nouvelle dégringolade a été donné, mercredi 22 janvier, par l'annonce du premier recul de la production manufacturière chinoise depuis six mois en janvier. Son système bancaire parallèle (shadow banking), insuffisamment régulé, inquiète également. Un accident pourrait tarir la distribution de crédit dans le pays. Or, la bonne santé de l'empire du Milieu était jusqu'à présent centrale pour la croissance de nombreux émergents. Depuis les années 2000, l'appétit de Pékin pour leurs matières premières, qu'elles soient agricoles ou énergétiques, a boosté leurs exportations, tant en valeur qu'en volume. C'est moins le cas aujourd'hui : cette année, l'écart de croissance entre les pays émergents et les pays développés pourrait être le plus faible anticipé depuis 2001. La fin d'un cycle ?"Entre 2002 et 2011, on a connu une période exceptionnelle pendant laquelle la demande chinoise était très forte et la politique monétaire américaine chaque année plus accommodante. Maintenant, les investisseurs se rendent compte que la croissance chinoise ne pourra pas continuer au même...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mardi 28 jan 2014 à 15:52

    Tout a une fin et ça risque d'être plus rapide que prévu. D'ici quelques années l'automation va priver des centaines de milliers de petites mains de boulot, ces faits créerons d'importants problèmes. Néanmoins, nous ne serons pas épargnés pour autant. La cigale ayant chanté tout l'été......................