Les pays du G8 promettent 40 milliards de dollars aux pays arabes

le
0
Avec l'aide des institutions internationales, qui pourrait atteindre 38 milliards de dollars, le montant total de l'enveloppe pourrait atteindre les 80 milliards de dollars. L'aide concerne l'Égypte, le Maroc, la Jordanie et la Tunisie.

À défaut d'annonces sur la crise de la dette qui sévit en Europe, les ministres des Finances du G8 - la Russie a rejoué ce samedi les sept autres pays les plus riches du monde (États-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada) - ont au moins réussi à trouver un accord sur une aide aux pays arabes.

Réunis à Marseille depuis vendredi, ils se sont ainsi engagés à verser quelque 40 milliards de dollars (plus de 28 milliards d'euros) sur la période 2011-2013, au lieu des 20 milliards annoncés en mai à Deauville, pour relancer les économies de plusieurs économies secoués par des révoltes au printemps dernier.

La France versera 2,7 milliards d'euros

Le ministre de l'Économie et des Finances, François Baroin, a affirmé que les institutions internationales (FMI, Banques mondiales, banques régionales, fonds arabes) se sont également éngagés à doubler leur aide financière qui devrait ainsi atteindre 38 milliards de dollars. Ce qui porterait le montant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant