Les Pays de la Loire surfent sur les énergies marines

le
0
La troisième région industrielle du pays tente de structurer une filière d'avenir, qui regroupe éoliennes et centrales houlomotrices.

Un institut de recherche technologique (IRT) est un outil d'excellence qui couvre l'ensemble du processus d'innovation et dont la finalité première est le développement industriel et/ou de services par le regroupement et le renforcement des capacités de recherche publiques et privées. L'IRT Jules-Verne, que Jean-Marc Ayrault a visité, est un excellent exemple de l'un des vaisseaux que la région des Pays de la Loire a lancés dans la bataille des énergies marines renouvelables (EMR). Connue pour les chantiers navals de Saint-Nazaire, pour sa raffinerie de Donges ou son usine Airbus, la région mobilise depuis deux ans tout son tissu industriel et universitaire pour structurer cette filière d'avenir embryonnaire. Fait méconnu, les Pays de la Loire sont la troisième région industrielle du pays en termes d'emplois.

Bataille navale

«Nous travaillons sur ces questions depuis trente ans, nous étions précurseurs sur la récupération de l'énergie du vent, les courants, les vagues

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant