Les pays de l'UE veulent durcir les règles sur les armes à feu

le
0

BRUXELLES, 16 novembre (Reuters) - L'Union européenne souhaite durcir ses règles entourant les armes à feu, ont déclaré lundi des responsables européens après la convocation d'une réunion de ministres de l'Intérieur à Bruxelles. Les ministres, qui se retrouveront vendredi, s'efforceront de promouvoir la mise en oeuvre de règles encadrant plus strictement l'acquisition et l'enregistrement d'armes, éventuellement en apposant des numéros de série, et de faire en sorte que les armes démilitarisées le soient définitivement. Cette question a déjà été posée après les attaques commises au siège de Charlie Hebdo lorsqu'il est apparu que les armes utilisées par les auteurs des attentats avaient auparavant été démilitarisées pour être légalement vendues avant d'être remises en état. La Commission européenne travaille depuis 2013 à l'élaboration de nouvelles règles visant à établir des normes strictes et communes sur la désactivation des armes à feu et sur un examen de la législation existante sur le contrôle des armes à feu pour "réduire les incertitudes juridiques provoquées par les divergences nationales", a dit un responsable européen. "Ce dossier accélère sensiblement", a déclaré lundi une porte-parole de la Commission. Puisque de nombreuses armes à feu sont introduites en Europe en provenance de pays voisins, les ministres se pencheront lundi sur le renforcement des contrôles aux frontières extérieures de la zone des pays signataires des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes. (Francesco Guarascio,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant