Les Pays-Bas gardent le cap de la rigueur

le
0
Le gouvernement de transition a présenté ce mardi un budget d'austérité de 12 milliards d'euros, en présence de la reine Beatrix. En attendant la formation d'une nouvelle majorité.

Malgré l'incertitude politique, les Pays-Bas maintiennent le cap de l'austérité, à la plus grande satisfaction de Bruxelles et des marchés financiers.

Comme le veut la Constitution, la reine Beatrix a ouvert ce mardi - le troisième du mois de septembre - la session parlementaire et la présentation du budget pour l'année prochaine. La souveraine s'est rendue au siège du Parlement dans son carrosse doré avant de prononcer le discours du trône dans la salle des chevaliers. Elle a rappelé l'engagement de son pays à l'euro et la nécessité de poursuivre les politiques d'austérité pour résoudre la crise de la dette en Europe.

Sauf que ce budget, présenté par le ministre des Finances Jan Kees de Jager, est suspendu à la formation d'une nouvelle majorité et d'un nouveau gouvernement issu des élections législatives du 12 septembre. L'affaire est complexe: c'est ce même budget, concocté dans l'urgence en avril pour respecter les règles de Bruxelles, qui avait provoqué l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant