Les Pays-Bas évaluent à E300 mlns l'impact des sanctions russes

le
0

AMSTERDAM, 19 août (Reuters) - L'embargo imposé par la Russie sur les importations alimentaires en provenance de l'Union européenne pèsera "au moins à hauteur de 300 millions d'euros" sur les exportations néerlandaises, a annoncé mardi l'Office central des statistiques, se fondant sur les données 2013. L'année dernière, la valeur totale des exportations alimentaires - dont les fruits, les légumes, la viande et les produits laitiers - vers la Russie est ressortie à 500 millions d'euros. Sur ce total, 300 millions d'euros sont allés vers des entreprises néerlandaises, les autres 200 millions vers des prestataires de services de pays voisins. Le 7 août dernier, Moscou a imposé jeudi un embargo total sur des importations alimentaires en provenance de nombreux pays occidentaux, en réponse aux sanctions imposées notamment par l'Union européenne et les États-Unis à la Russie en raison du conflit ukrainien. ID:nL6N0QD4DQ La Commission européenne s'efforce de prendre des mesures pour les segments d'activité les plus touchés par les sanctions russes. Mais ces dernières viennent ébranler la fragile reprise qui s'était esquissée en Europe. ID:nL6N0QH444 Les Pays-Bas, cinquième puissance économique de la zone euro, ont enregistré une croissance de 0,5% au deuxième trimestre après une contraction de 0,4% sur la période janvier-mars. Sur l'ensemble de l'année 2014, la croissance est vue à 0,75%. En 2015, le produit intérieur brut (PIB) devrait augmenter de 1,25%. Un institut de conjoncture néerlandais a déclaré lundi que la crise ukrainienne et ses conséquences pouvaient avoir un impact négatif sur le PIB compris entre 0,25% et 0,5%. Les Pays-Bas sont le deuxième exportateur mondial de produits agricoles. Environ 2% de ses exportations vont, en temps normal, vers la Russie. Quelque 5.000 emplois du pays, surtout dans les domaines agricole et logistique, sont liés aux exportations vers la Russie, a précisé le Bureau central des statistiques. (Anthony Deutsch, Benoit Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant