Les pays Baltes plébiscitent toujours la zone euro

le
0
La Lituanie assurera la présidence de l'UE le 1er juillet. Son premier ministre espère adopter l'euro en 2015.

La crise de la zone euro, loin d'être terminée, comme l'illustrent le sauvetage chypriote et le tangage slovène, n'ébranle pas la détermination des pays Baltes à adopter la monnaie unique. Bien au contraire. La Lituanie, comme la Lettonie, invoque un premier argument institutionnel. «Cela faisait partie du contrat lorsque nous avons adhéré à l'Union européenne en 2004. Et nous sommes en change fixe avec l'euro depuis longtemps, c'était la première étape», explique au Figaro le premier ministre de Lituanie, Algirdas Butkevicius, venu à Paris rencontrer son homologue français. Cette visite visait à préparer la présidence de l'Union européenne qu'entame à compter du premier juillet la ­Lituanie, qui succédera à l'Irlande.

Vilnius a déjà tenté, en 2007, d'adopter l'euro, mais a échoué pour un petit dérapage de 0,1 % de l'inflation. Pour entrer dans...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant