Les pavillons du bois de Vincennes en questions

le
0
Après la remise en état du pavillon de l'Indochine, la Ville compte réhabiliter celui de Tunisie.

Situé à la lisière est du bois de Vincennes, côté Nogent-sur-Marne, le Jardin d'agronomie tropicale est inconnu de la plupart des Parisiens. C'est pourtant l'un des plus charmants et des plus apaisants qui soit. Il compte plusieurs pavillons coloniaux évoquant les styles architecturaux de la Tunisie, du Dahomey (ex-nom du Bénin), du Vietnam... Tous datent de l'Exposition coloniale qui fut organisée dans le bois de Vincennes en 1907.

Hors, si le pavillon de l'Indochine a été rénové l'an passé, les autres édifices disséminés sur les 4,8 hectares du site (pavillons, ponts khmers, portes chinoises en bois...) sont dans un état de délabrement avancé. La Mairie de Paris, qui gère depuis 2003 ce site, longtemps propriété de l'État, planche sur plusieurs projets de rénovation, indique Fabienne Giboudeaux, ajointe chargée des espaces verts. Le plus avancé: la transformation du pavillon de Tunisie en un lieu de restauration. Le site étant classé, il est imposs

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant