Les «patrouilleurs» sur le terrain dans quatre villes lundi

le
0
Ces policiers, créés mi avril par Claude Guéant, vont entrer en action à Nice, Strasbourg, Poitiers et Mantes-La-Jolie. Le ministre de l'Intérieur espère que ce dispositif sera généralisé à l'ensemble du territoire avant l'été.

Déjà en place dans trois communes de Seine-Saint-Denis, le périmètre d'expérimentation des «patrouilleurs» s'élargit lundi. Ces policiers, annoncés mi-avril par le ministre de l'Intérieur pour rapprocher forces de l'ordre et citoyens, entrent en action le 2 mai dans quatre grande ville : Nice, Strasbourg, Poitiers et Mantes-La-Jolie. Une évaluation sera «effectuée à l'issue d'une période de deux mois avant d'envisager la généralisation à l'ensemble des circonscriptions de sécurité publique», a précisé le directeur central de la sécurité publique (DCSP) Jacques Fournier. Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant espère que cette généralisation surviendra «avant l'été».

Face aux critiques de la gauche, Jacques Fournier a, comme la place Beauvau, réfuté que le «patrouilleur» marque un retour à la police de proximité créée par Lionel Jospin et enterrée par Nicolas Sarkozy en 2005. Quand le policier de proximité était affecté à une zone, le pat

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant