Les patrons des pays du G20 fixent des conditions au retour de la croissance

le
0

Les patrons des pays du G20, représentés par la «B20 Coalition» sont confiants sur une reprise de la croissance mondiale. A condition que les gouvernements facilitent les échanges commerciaux et limitent les déficits publics.

«Les gouvernements ne peuvent pas créer d'emplois. C'est le secteur privé qui peut créer des emplois, viables, sur le long terme», a martelé Tom Donohue, président de la chambre de commerce américaine, en clôture d'une réunion à Paris des membres du «B20», coalition fondée en 2012, qui regroupe les principales organisations patronales des pays du G20. Son objectif: faire parler les patrons des 20 grandes économies mondiales d'une seule voix et élaborer des recommandations à l'attention des gouvernements, au nom des 6,5 millions d'entreprises qu'ils représentent.

Alors que, six ans après le début de la crise, le rythme de la reprise économique mondiale reste modeste, les patrons, confiants dans l'avenir, pensent que la croissance peu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant