Les patrons de PME sont gagnés par le ras-le-bol fiscal»

le
0
Près de 90% des dirigeants de PME-ETI sont sans illusion sur la fiscalité qu'ils jugent instable et injuste, indique une étude de la banque Palatine.

L'annonce d'une remise à plat de la fiscalité par le premier ministre est loin de calmer l'exaspération des petits patrons. 90% des dirigeants de PME-ETI jugent ainsi que l'environnement fiscal français est défavorable aux entreprises et 50% le jugent même très défavorable, selon une étude de la banque Palatine (Groupe BPCE) réalisée par OpinionWay en partenariat avec Challenges et i>TELE.

Globalement, les dirigeants de PME-ETI ont une image négative de la fiscalité: 77% l'estiment injuste, et ils ne sont que 18% à la trouver suffisamment stable. Seuls 19% des entrepreneurs jugent que l'administration fiscale conseille et oriente les entreprises, et 29% qu'elle est ouverte au dialogue.

Parmi les aides de l'Etat, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) est le plus plébiscité: 25...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant