Les patrons de PME ne voient pas l'activité s'améliorer

le
3
LES PATRONS DE PME DEMEURENT PESSIMISTES
LES PATRONS DE PME DEMEURENT PESSIMISTES

PARIS (Reuters) - Les chefs de petites et moyennes entreprises françaises ne voient pas l'activité économique s'améliorer dans les prochains mois, selon l'enquête de conjoncture d'hiver publiée lundi par l'organisation patronale CGPME.

Seuls 9% d'entre eux prévoient une amélioration du climat des affaires, 48% une stabilité et 43% une détérioration.

Face à ces perspectives, 82% des patrons de PME disent ne pas avoir l'intention d'investir.

Le dernier trimestre 2014 n'a selon eux pas été fameux, seuls 10% estimant que le climat des affaires s'est amélioré, 43% qu'il a été stable et 47% qu'il s'est détérioré.

La CGPME souligne que la situation s'est particulièrement dégradée dans le secteur du bâtiment (59%) et du commerce (56%).

Au dernier trimestre 2014, 46% des chefs de PME ont constaté une baisse de la demande, les commerçants (58%) et les entrepreneurs du bâtiment (56%) étant les plus touchés.

Neuf patrons de PME sur dix (91%) estiment que la demande ne devrait pas s'accroître début 2015 et 42% d'entre eux s'attendent à ce qu'elle diminue.

Une proportion encore supérieure (93%) jugent que leur trésorerie ne s'est pas améliorée au cours du dernier trimestre 2014, 47% pensant qu'elle s'est détériorée.

Cette enquête s'appuie sur 424 réponses jugées complètes et fiables à un questionnaire envoyé mi-novembre.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft le lundi 19 jan 2015 à 14:43

    Amis des PME, l'activité aura une chance de s'améliorer quand on sera à 0,9 USD pour 1 EUR, et vos salaires réduits de 30%. Avant ça, faut pas rêver.

  • MAM34090 le lundi 19 jan 2015 à 13:00

    Toujours en attente de subventions ?

  • f.fluidi le lundi 19 jan 2015 à 12:50

    Petits patrons ne vous en faîtes pas Hollande s'occupera de vous quand il aura fini ses actions demagos. Pas de bol pour le moment, les attentats ont accaparés toute son énergie (il a de la chance).