Les patients ayant pris du Mediator doivent consulter

le
0
Le cardiologue, auteur de la première alerte en France, conseille de faire une échographie.

Mediator, le médicament des laboratoires Servier, réservé à l'origine aux diabétiques en surcharge pondérale puis prescrit aux personnes désireuses de perdre du poids, a été commercialisé pendant 33 ans en France. En novembre 2009, lors de son retrait, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) estimait, dans une lettre adressée aux professionnels de santé, que ce produit et ses génériques (Benfluorex Mylan et Qualimed) avaient «une efficacité modeste dans le diabète de type 2» et confirmait un «risque d'atteinte des valves cardiaques». Une étude publiée il y a quinze jours concluait que la consommation de Mediator triplait le risque d'hospitalisations pour cardiopathie valvulaire dans les deux ans suivant sa prise. Enfin, une étude confidentielle de la Cnam commanditée par l'Afssaps chiffrait entre 500 à 1.000 le nombre de morts attribuables à ce médicament (nos éditions du 14 octobre). Actuellement, les autorités sanita

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant