Les passerelles entre la CFDT et le PS sont anciennes

le
0
Trente ans d'histoire commune entre socialistes au pouvoir et la CFDT.

La consanguinité entre la CFDT et le PS ne date pas d'hier. La deuxième centrale syndicale de France, dirigée par Laurent Berger et qui se dit indépendante du pouvoir politique, a toujours eu le c½ur à gauche - ses modèles sont Delors et Rocard. Pour preuve, elle a fourni des bataillons de conseillers et des cartons de réformes clés en main aux exécutifs socialistes au pouvoir depuis trente ans.

La CFDT a activement participé aux Assises du socialisme en 1974, dont les commandes de la première journée avaient été confiées à André Jeanson, président de la centrale de 1967 à 1970. Le gros des collaborations arriva avec la victoire de François Mitterrand en 1981. La CFDT fournit alors, à la pelle, directeurs de cabinets et conseillers techniques (Jeannette Laot, Hubert Lésire-Ogrel, René Decaillon...) aux ministres de gauche nouvellement nommés et sans expérience gouvernementale...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant