Les passagers du Costa Allegra ont vécu une «traversée éprouvante»

le
0
VIDÉOS - Trois jours sans eau, ni électricité, passés dans les odeurs nauséabondes des toilettes dont les chasses d'eau ne fonctionnaient plus: la croisière de rêve est devenue cauchemar. Témoignages.

À leur arrivée au port de Victoria, capitale des Seychelles, les passagers du Costa Allegra n'ont pas caché leur soulagement. Alena Daem, une Belge de 62 ans, évoque «une traversée éprouvante» depuis l'incendie qui a ravagé la salle des générateurs, immobilisant les hélices et privant le bateau d'électricité. Elle se dit «épuisée et plutôt contente que tout cela soit terminé». Un couple suisse confie même à une journaliste de LCI avoir vécu «un cauchemar»: une journée à dériver sans but dans l'océan, puis deux jours de remorquage, le tout dans des conditions bien différentes de celles attendues lors d'une croisière de rêve dans l'océan indien.

Désolé, cette vidéo n'est pas disponible sur votre appareil.brightcove.createExperiences();

«Il y avait de la nourriture, mais rien (à manger) qui nécessitait d'être cuit, explique Alena. On a mangé beaucoup de pain.» Un passager anglo-saxon confirme sur la chaîne info avoir «manqué de nourriture» e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant