Les pasdarans iraniens aident les chiites réprimés dans le Golfe

le
0
En réponse, les régimes arabes sunnites crient au «complot».

Pris de court par le «printemps arabe», les gardiens de la révolution iranienne mettent, depuis, les bouchées doubles pour venir en aide aux communautés chiites, réprimées dans les pays du Golfe. «Les pasdarans s'activent beaucoup en opérations extérieures», nous confirme un homme d'affaires iranien, proche du régime à Téhéran. «Certaines factions du pouvoir leur ont beaucoup reproché de s'être concentrés ces dernières années sur la répression des opposants en Iran, avant de se laisser surprendre par les révoltes arabes. Maintenant, ajoute-t-il, l'armée idéologique du régime cherche à surfer sur la vague de mécontentement arabe.»

Les tentatives de déstabilisation par la Force al-Qods, le bras armé des pasdarans hors de l'Iran, ont été dénoncées par l'Arabie saoudite et ses voisins de la péninsule arabique. Mercredi, le Koweït a confirmé avoir expulsé un nombre indéterminé de diplomates iraniens, accusés d'espionnage. Fin mars, déjà, la police

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant