Les partisans de Michel Aoun défilent contre le PM libanais

le , mis à jour à 17:29
0

BEYROUTH, 9 juillet (Reuters) - Plusieurs centaines de partisans de Michel Aoun, l'un des chefs de file politiques de la communauté chrétienne du Liban, ont manifesté jeudi dans les rues de Beyrouth contre le Premier ministre sunnite qui, selon eux, marginalise les chrétiens. Michel Aoun accuse Tammam Salam de prendre des décisions sans rechercher le consensus et de s'octroyer des prérogatives qui relèvent des attributions du président -- un poste habituellement réservé à un chrétien mais vacant depuis plus d'un an en raison de profondes dissensions politiques. Les partisans du Courant patriotique libre, le mouvement de cette figure de la vie politique libanaise âgée de 80 ans, ont défilé, drapeaux orange à la main, en direction du siège du gouvernement. Les détracteurs de Michel Aoun, allié au Hezbollah chiite, l'accusent d'agir par intérêt personnel. Selon eux, il cherche avant tout à pousser ses pions dans l'espoir de prendre la présidence et à favoriser la nomination de son gendre au poste de chef d'état-major de l'armée. Au-delà des clivages politiques et religieux traditionnels, le Liban est également directement affecté par les retombées du conflit en Syrie voisine. (Sylvia Westall et Laila Bassam; Simon Carraud pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant