Les partisans de l'imam Sadr envahissent la zone verte à Bagdad

le
0
    BAGDAD, 30 avril (Reuters) - Des centaines de partisans de 
l'imam Moktada al Sadr ont envahi samedi la "zone verte" de 
Bagdad, le quartier fortifié abritant les principaux lieux de 
pouvoir, et plusieurs d'entre eux ont pénétré dans le Parlement 
pour protester contre l'absence de vote sur un nouveau 
gouvernement en Irak. 
    Les sadristes multiplient les initiatives depuis des 
semaines pour obtenir la constitution par le Premier ministre 
Haïdar al Abadi d'un nouveau cabinet de techniciens chargé de 
lutter contre la corruption. Ils étaient des dizaines de 
milliers mardi dans les rues de Bagdad pour exiger des 
parlementaires un vote en faveur d'un remaniement.   
    Les manifestants, d'abord rassemblés à l'extérieur de la 
zone verte, qui abrite les ministères et les ambassades, ont 
franchi un pont sur le Tigre aux cris de "Les lâches fuient", 
par allusion aux députés quittant le Parlement, ont constaté des 
journalistes de Reuters sur place.  
    Ils ont ensuite pénétré dans la zone fortifiée en agitant 
des drapeaux irakiens et en affirmant le caractère pacifique de 
leur mouvement.  
    Certains ont grimpé sur les barrières de béton protégeant le 
quartier hautement sécurisé du centre de la capitale irakienne. 
 
 (Saif Hameed, Ahmed Saad et Stephen Kalin; Jean-Stéphane Brosse 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant