Les particuliers reprennent goût pour le non coté

le
0
Depuis quatre ans, les FCPI collectent moins que les FIP. (© DR)
Depuis quatre ans, les FCPI collectent moins que les FIP. (© DR)

En 2014, les capitaux collectés auprès des particuliers par les FCPI (fonds communs de placement dans lâ¤(TM)innovation) et les FIP (fonds dâ¤(TM)investissement de proximité) ont atteint 763 millions dâ¤(TM)euros, soit une progression de 12% par rapport à 2013. Les sommes investies ont privilégié lâ¤(TM)avantage fiscal des fonds Impôt de solidarité sur la fortune-ISF (+17%), une collecte à son plus haut niveau depuis 2009. La collecte liée à la réduction de lâ¤(TM)impôt sur le revenu a légèrement remonté (+6%), après trois années consécutives de baisse.

La collecte globale de ces fonds investissant dans des entreprises non cotées, nationales et régionales, nâ¤(TM)a cependant pas retrouvé ses niveaux de 2008 et 2010. Pour la quatrième année consécutive, notent lâ¤(TM)Association française de la gestion financière (AFG) et lâ¤(TM)Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC), la collecte a été principalement portée par les FIP (+15%) qui a dépassé, pour la quatrième année consécutive, celle des FCPI.

Au total, ce sont 97.000 particuliers qui ont souscrit (montant moyen : 7.890 euros) des parts de FCPI et de FIP en 2014, un nombre marquant une légère remontée, mais, lui aussi, très inférieur au pic de 145.000 souscripteurs de 2008. Lâ¤(TM)an dernier, il sâ¤(TM)est créé 36 FIP et 32 FCPI, la plupart investissant dans des sociétés (non cotées) du numérique, des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant