Les partenaires sociaux vont devoir tailler dans les dépenses sociales

le
0
L'exécutif parie que les partenaires sociaux réussiront à redresser les comptes de l'assurance-chômage, dont les déficits cumulés frôleront les 20 milliards à la fin de l'année.

Le gros des coupes à réaliser dans les dépenses se fera en 2014 dans le champ social. Le gouvernement prévoit de tailler 5 milliards dans les factures des administrations de la Sécu : un milliard sur les retraites complémentaires, suite à l'accord conclu mi-mars par les partenaires sociaux ; un autre sur les prestations familiales ; et enfin trois en limitant à 2,6 % la progression par an des dépenses d'assurance-maladie. En matière de santé, l'exécutif met en avant la limitation de la croissance des dépenses des ­cliniques grâce aux 133 millions d'euros qu'elles vont récolter par an en crédit d'impôt compétitivité. Et aussi l'impact de sa «stratégie nationale de santé» visant à «mieux organiser le système autour du parcours du patient».

Pour prouver le ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant