Les parlementaires PS contre un « système instable »

le
1
Les députés socialistes sont contre la proposition du scrutin proportionnel pour les futures législatives.

La proportionnelle intégrale, c'est non. Les parlementaires socialistes sont unanimes à repousser l'idée de soumettre les élections législatives à la représentation proportionnelle intégrale, comme l'a demandé Jean-Vincent Placé à François Hollande. «Cela n'a jamais été un engagement du président de la République, qui avait préconisé une dose de proportionnelle, de l'ordre de 10 %, pour l'élection des députés», rappelle Thierry Mandon, le porte-parole du groupe PS à l'Assemblée.

Le président PS du Sénat, Jean-Pierre Bel, souligne que la proportionnelle intégrale a «pour effet de surdimensionner le Front national», qui avait obtenu un groupe à l'Assemblée, entre 1986 et 1988, à la faveur de ce mode de scrutin. Le président de la commission des lois de l'Assemblée, Jean-Jacques Urvoas, qui est sur le fond plutôt réservé à l'égard du scrutin proportio...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le mardi 17 déc 2013 à 11:03

    La peur de la vraie représentativité du peuple de France ?...Démocratie ou es tu ???...