Les Parisiens peuvent davantage investir dans la capitale

le
4
Phillip Minnis/shutterstock.com
Phillip Minnis/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les prix et le taux d'emprunt en baisse ont relancé le pouvoir d'achat immobilier des Parisiens d'après meilleurtaux.com. Du coup, un habitant sur deux choisit désormais de devenir propriétaire dans la capitale.

"À Paris, contrairement aux idées reçues, le pouvoir d'achat augmente depuis deux ans", précise Hervé Hatt, président de meilleurtaux.com qui a délivré jeudi une analyse sur ce marché. "On constate que c'est paradoxalement dans les périodes plus difficiles comme aujourd'hui ou en 2008-2009 qu'il peut y avoir de bonnes opportunités d'achat et que le pouvoir d'achat croît".

Sous le double effet conjugué de prix stables et de taux très bas, il est possible d'obtenir 21 m2 contre 20 m2 en 2012 pour une mensualité de 1000 ? sur vingt ans. Conséquence : le courtier souligne une reprise de la demande de crédit depuis le début de l'année.

Un achat pour se loger en priorité

Autre constat : la part des Parisiens qui achètent à Paris augmente. Elle passe de 48% à 51% par rapport à 2012. "Ils restent 36% à acheter ailleurs en Ile-de-France, contre 34% un an plus tôt, quand les achats en province diminuent", indique Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez meilleurtaux.com. 13% des parisiens ont décidé de s'exiler au vert, et surtout cette part recule de 5,5 pts en un an.

Mais ce phénomène s'explique "par un recentrage sur l'achat de la résidence principale pour près de 80% des Parisiens". Selon meilleurtaux.com, les résidences secondaires ou l'investissement locatif "à la fiscalité moins avantageuse" ont moins la cote chez ces acheteurs.

sl/sg

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • depoutre le vendredi 28 juin 2013 à 19:02

    Comment

  • faites_c le jeudi 27 juin 2013 à 16:21

    Génial non! En m'endettant à hauteur de 50% de mon salaire actuel (2000 €/mois) pour une durée de 20 ans (en espérant que je ne sois pas foutu à la porte dans 6 mois et que je trouve une banque qui accepte un tel ratio endettement/revenus), je peux m'acheter une chambre de bonne de 21 m2 sous les toits et crever de chaud l'été et de froid l'hiver.Sincèrement, Mr Hatt vous nous prenez pour des c.o.n.s ou des débiles profonds?

  • gmich10 le jeudi 27 juin 2013 à 14:52

    Grace à Duflot l'immobilier locatif devrait s'effondrer durablement.

  • reg1046 le jeudi 27 juin 2013 à 13:10

    "Mais ce phénomène s'explique "par un recentrage sur l'achat de la résidence principale pour près de 80% des Parisiens." Article bidon qui mélange résidence principale et secondaire