Les parents de Marion, suicidée à 13 ans, portent plainte contre le collège

le
0
La famille dénonce l'inaction de plusieurs membres de l'équipe du collège face au harcèlement dont aurait été victime la jeune fille.

Que s'est-il passé dans l'enceinte du collège Jean-Monnet à Briis-sous-Forges dans l'Essonne entre Marion et d'autres élèves? Quatre mois après le suicide de cette collégienne de 13 ans qui avait laissé une lettre évoquant des faits de harcèlement, la famille a décidé de réagir. Selon nos informations, elle a déposé plainte le 13 juin dernier pour «violences, menaces de mort, provocation au suicide, homicide involontaire et omission de porter secours». Une action en justice qui, sans donner de noms, vise les auteurs présumés de ces pressions mais aussi des membres de l'équipe du collège.

Selon les parents de Marion, leur fille était devenue la tête de Turc de certains dans ce collège plutôt bien fréquenté, et les responsables de l'établissement ne pouvaient l'ignorer. «Nous avions demandé à plusieurs reprises que notre fil...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant