Les paradis fiscaux abritent 25.000 milliards d'euros

le
24
Un montant équivalent au PIB combiné des États-Unis et du Japon. Les États sont ainsi privés de 280 milliards de dollars de revenus fiscaux.

Des fortunes échappent encore aujourd'hui à l'impôt. En dépit de la guerre menée par certains États contre les paradis fiscaux, entre 21.000 et 32.000 milliards de dollars, soit 17.000 à 25.500 milliards d'euros, continueraient à être dissimulés dans ces zones défiscalisées, selon une étude publiée par le groupe de pression Tax Justice Network. Des montants en forte hausse puisque ils représente une somme supérieure au PIB combiné des États-Unis et du Japon...James Henry, ancien économiste en chef pour le cabinet McKinsey qui a mené l'étude, a qualifié «d'énorme trou noir dans l'économie mondiale» les fortunes personnelles détenues dans des paradis fiscaux.

Et au total, ce serait près de 280 milliards de dollars (225 milliards d'euros) de revenus fiscaux en moins pour les États. Les montants pourraient être encore supérieurs en tenant compte des actifs non financiers comme les biens immobiliers, les yachts, jets, œuvres d'art ou bijoux. L'étude a exclu ces avoirs et s'est basée sur des chiffres de la Banque mondiale, du Fonds monétaire international, des Nations unies et des Banques centrales.

Complicité des banques privées

Les conséquences de ces évasions fiscales sont lourdes. Elles sont à l'origine de «distorsions au niveau des flux d'investissement et commerciaux et créent les conditions d'un environnement criminologique susceptible de monter les plus riches et les plus pauvres les uns contre les autres». Par ailleurs, selon James Henry, les banques privées sont complices. «Les richesses des plus riches sont protégées par une horde de conseillers professionnels très bien payés». Ils tirent parti de «l'économie mondiale de plus en plus ouverte et fluide», explique-t-il.

Des conclusions qui permettent à l'économiste d'affirmer que «les revenus fiscaux perdus sont suffisamment importants pour introduire des changements majeurs dans les finances de nombreux pays». Mais, lueur d'espoir, le spécialiste confie à la BBC que «cette étude est aussi une bonne nouvelle puisque le monde dispose ainsi d'une importante réserve qui pourrait un jour résoudre certains de nos problèmes». En France, l'évasion fiscale coûterait entre 40 milliards et 50 milliards d'euros par an au budget de l'Etat, selon les récentes déclarations d'Eric Bocquet, rapporteur de la Commission parlementaire sur les paradis fiscaux, à Libération .

LIRE AUSSI:

» Le G20 intensifie la lutte contre les paradis fiscaux

» OCDE: offensive contre les Paradis fiscaux

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dfrosch le mardi 24 juil 2012 à 10:05

    @london : tu gagnes un aller simple ... en COREE DU NORD

  • ghysko le mardi 24 juil 2012 à 08:40

    Exactement, JFVL, il les sortent d'où ces chiffres? Mais évidemment ça dérange que le monde ne soit pas peuplé uniquement de moutons que l'état tond à sa guise, donc pour garder les brebis tranquilles, on annonce au troupeau que les vilaines qui vivent en liberté vont se faire prendre.

  • jfvl le lundi 23 juil 2012 à 19:19

    D'où sort un pareil chiffre, une estimation spectaculaire pour la galerie car la carctéristique principale de ces comptes c'est d'être secrets.

  • LOUCHEL le lundi 23 juil 2012 à 16:15

    Pourquoi supporter des incompetents quant ceux qui sont a l etranger ont pris tous les risques de s expatrier .Nos Dirigeants auraient ils la competence de reussir a l etranger je ne pense pas car il faut deja oublier son confort personel , son camembert et saucisson quotidien mais bien sur ceux qui reussissent seraient bien plus competitifs beneficiant de leur propre experiece a l etranger .

  • below le lundi 23 juil 2012 à 15:42

    London est un grand naïf... signé un membre a la doubla nationalité franco-helvétique qui vit en suisse après avoir payé beaucoup trop d'impôts en France !

  • M8700720 le lundi 23 juil 2012 à 15:20

    kaerusan achete un cervo

  • tutu75 le lundi 23 juil 2012 à 15:06

    Taxer les beaux bateaux sous pavillon des paradis fiscaux des iles quand ils se posent dans un port français ... Allez sur nos grands ports de tourisme et vous verrez le pavillon de ces bateaux ....

  • kaerusan le lundi 23 juil 2012 à 15:01

    Et avec Flanby, ça va encore beaucoup grossir...!!!

  • M2918175 le lundi 23 juil 2012 à 14:53

    J'apprends que l'on fait " la Guerre " aux paradis fiscaux mais avec quelles armes et qui en sont les fournisseurs ?

  • awsdf le lundi 23 juil 2012 à 14:39

    finalement relativement peu par rapport a la somme d'argent en circulation. Il manque la precision de la part liee au traffic, celle la ne transitant jamais par la case impot quoi que l'on fasse pour inciter/forcer les entreprises et individus a ne pas placer dans ces pays.