Les Panama Papers expliqués en une minute

le
0
La société Mossack Fonseca, basée au Panama, est au coeur du scandale des Panama Papers.    
La société Mossack Fonseca, basée au Panama, est au coeur du scandale des Panama Papers.    

107 rédactions de journaux, dans près de 76 pays, ont révélé, dimanche 3 avril, un scandale d'évasion fiscale d'échelle planétaire. Durant les 9 derniers mois, 370 journalistes ont épluché les 11,5 millions de données fournies par un lanceur d'alerte. Ces fichiers contiennent les archives de la société Mossack Fonseca. Principalement des échanges d'emails et des documents administratifs de ce cabinet panaméen spécialiste de la domiciliation de sociétés offshore.

L'enquête révèle qu'entre 1977 et aujourd'hui, Mossack Fonseca a créé plus de 214 000 entités "offshore" dans près de 21 paradis fiscaux différents. Toutes les entreprises créées ne sont pas illégales, mais certains clients les auraient utilisées comme société-écran pour dissimuler leurs actifs.

Parmi ses clients, 12 chefs d'État, dont 6 en activité. Les noms de Mauricio Macri, président argentin, et Petro Porochenko, président ukrainien, ont notamment été dévoilés. Des proches de responsables politiques, tel que Vladimir Poutine, figurent également parmi les bénéficaire de sociétés offshore. Au total, 128 responsables politiques et hauts fonctionnaires de premier plan du monde entier sont mis en cause. La France n'est pas épargnée. Des personnalités françaises ont également été nommées : Michel Platini, Patrick Balkany et Patrick Drahi figurent sur la liste selon Cash Investigation.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant