Les Palestiniens ne croient plus à une solution à deux Etats

le
1

RAMALLAH, Cisjordanie, 21 septembre (Reuters) - Plus de la moitié des Palestiniens ne sont plus favorables à la solution à deux Etats pour mettre fin à leur conflit avec Israël et ils sont plus nombreux encore à penser que celle-ci ne pourra pas voir le jour en raison de la poursuite de la colonisation juive en Cisjordanie, montre un sondage publié lundi. Selon cette enquête du Centre palestinien pour la recherche politique et les études stratégiques, 51% des personnes interrogées se disent désormais opposées à la solution privilégiée depuis quatre décennies par la diplomatie internationale, contre 48% qui la soutiennent. Presque les deux-tiers des Palestiniens (65%) estiment même que la création d'un Etat palestinien au côté de celui d'Israël n'est dans les faits plus possible, compte tenu de la fragmentation de la Cisjordanie. L'auteur du sondage, Khalil Shikaki, relève cependant que cette enquête a été réalisée dans un contexte particulièrement tendu, avec des heurts entre Palestiniens et forces de sécurité israéliennes sur l'esplanade des Mosquées, à Jérusalem, et avec des désaccords persistants entre le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza et le Fatah du président Mahmoud Abbas, dont 65% des Palestiniens disent souhaiter la démission. (Ali Sawafta; Tangi Salaün pour le service français) )

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le lundi 21 sept 2015 à 15:55

    Ils sont divisés et sont en opposition permanente. L'entente entre palestiniens est compliquée alors imaginer avec les israëliens elle devient quasi impossible si chacun ne met pas d'eau dans son pinard.