Les Palestiniens à la conquête de l'ONU

le
0
Aux Nations unies, Mahmoud Abbas s'apprête à demander la reconnaissance de son pays en tant qu'État.

Certains, en Israël notamment, agitent le spectre d'un «tsunami diplomatique», d'autres estiment nécessaire un passage en force, le processus de paix restant désespérément au point mort, tous s'interrogent sur les enjeux d'une initiative qui promet de résonner comme un coup de tonnerre. Le 20 septembre, Mahmoud Abbas va demander aux Nations unies la reconnaissance de la Palestine en tant qu'État, à l'occasion de la prochaine Assemblée générale à New York. Le président de l'Autorité palestinienne a expliqué à plusieurs reprises être «contraint» de demander à l'ONU un État de Palestine. Cela, répète-t-il, à cause du refus d'Israël d'arrêter la colonisation - le feu vert à la construction de 1600 nouveaux logements vient d'être donné à Jérusalem-Est - et de négocier sur la base des frontières de 1967, comme l'avait pourtant souhaité Barack Obama dans son discours du 19 mai. L'ambition est claire: devenir membre de l'ONU et voir l'État palestinien rec

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant