Les oubliés de l'Euro

le
0
Les oubliés de l'Euro
Les oubliés de l'Euro

Ils sont nombreux à n'avoir disputé aucune minute de jeu lors de la phase de poule. Et pour quelques un d'entre eux, c'est plus que dommage. Car ils auraient sûrement apporté à leur équipe. Petite sélection.

Iker Casillas (Espagne)



La Roja étant déjà qualifiée, il était plus ou moins annoncé pour le dernier match de groupe. Mais c'est bien David de Gea qui a gardé les cages face aux dangereux Croates. Grave erreur. Si le portier de Manchester United est intrinsèquement bien meilleur que celui de Porto, ce dernier n'aurait pas pu faire pire que l'actuel titulaire sur cette rencontre décisive. Le bilan du goal de MU ? Une boulette sans conséquence, un premier but sur une action où il doit sortir, un second où il ne bouche pas son angle. Sur le banc, l'expérimenté San Iker a dû faire la gueule. Lui qui souhaitait obtenir une dernière cap dans une grande compétition internationale n'aura pas ce privilège. Tout ça à cause d'un gars incapable de résister à un Perišić en feu. Avec Casillas, l'Espagne n'aurait pas sûrement pas tiré l'Italie en huitièmes. Et De Gea entamerait la phase éliminatoire avait un capital confiance intact.


Héctor Bellerín (Espagne)



Juanfran ne démérite pas. Loin de là. Reste que Bellerín possède quand même davantage le profil tiki-taka à l'espagnol que son concurrent. À 21 ans, le latéral droit a sorti une saison prometteuse avec Arsenal et mériterait d'être testé, au moins quelques minutes, dans cet Euro. Alors que son homologue de gauche barré par Jordi Alba, César Azpilicueta, a eu sa chance pendant un gros quart d'heure, Bellerín a dû garder ses fesses posées sur le banc. Pourtant, Juanfran a souffert face à la détermination croate et les jambes de son suppléant auraient pu faire un bien fou à la défense rouge. Un couloir Bellerín-Silva, ça aurait de la gueule, non ?


[H2…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant