Les otages, prix de l'engagement français au Mali, dit Hollande

le
4
RPT-LA FRANCE PAIE SON ENGAGEMENT AU MALI AVEC LES PRISES D?OTAGES, SELON FRANÇOIS HOLLANDE
RPT-LA FRANCE PAIE SON ENGAGEMENT AU MALI AVEC LES PRISES D?OTAGES, SELON FRANÇOIS HOLLANDE

PARIS (Reuters) - La France paie le prix de son engagement au Mali avec l'enlèvement du père Georges Vandenbeusch dans le nord du Cameroun, une zone dangereuse en raison de menaces terroristes, a déclaré vendredi François Hollande.

La France a lancé en janvier l'opération Serval au Mali, où elle a déployé 4.000 soldats pour arrêter la progression vers le sud du pays de mouvements islamistes qui menaçaient Bamako.

"Nous en payons le prix, des soldats sont morts au Mali, d'autres ont été blessés, nous en payons encore le prix lorsque deux journalistes sont lâchement assassinés parce qu'ils sont des journalistes et parce qu'ils sont Français", a dit le président lors d'un congrès de maires francophone à Paris.

"Nous en payons encore le prix quand il y a un prêtre, qui se fait enlever au Nord du Cameroun et est emmené, on peut l'imaginer, au Nigeria par un groupe", a-t-il ajouté.

Les islamistes nigérians de Boko Aram sont les principaux suspects de l'enlèvement du père Vandenbeusch, dans une zone située près du Nigeria et classée "rouge" par le ministère des Affaires étrangères français.

François Hollande a rappelé que tout serait fait pour libérer les otages français, actuellement au nombre de quatre en Afrique, mais que la France n'envisageait pas de remettre en cause son engagement au Mali.

"Il faut tout faire pour continuer à assumer l'intégrité du Mali et ce que je veux vous dire à tous c'est que nous ne céderons rien, c'est que nous n'abandonnerons rien parce que nous considérons que nous devons aller jusqu'au bout", a-t-il dit.

Julien Ponthus, avec Marion Douet, édité par Yves Clarisse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • raich2 le vendredi 15 nov 2013 à 14:32

    Soyons bon prince, nous ne sommes plus à quelques millions près, aussi nous aurons encore d'autres enlèvements, kidnapping ou séquestrations. A méditer.

  • blbryvsg le vendredi 15 nov 2013 à 14:26

    Prix de l'engagement de nos troupes au Mali. Euh non ! Le mot "prix" doit bien être retenu mais c'est celui que représente chaque otage : 5 à 10 millions de dollars chacun. Il est grand temps de passer à la méthode russe ou israélienne en matière de prise d'otage.

  • posthit le vendredi 15 nov 2013 à 14:23

    Les otages, prix de l'engagement français au Mali, dit Hollande ..... pas besoin d'etre président pour s'en rendre compte .L'argent attise les convoitises .

  • M2280901 le vendredi 15 nov 2013 à 13:25

    Hollande a envoyé nos militaires au Mali alors qu'il fallait les envoyer dans nos banlieues , et maintenant il veut aller faire sa petite guéguerre en république centrafricaine car en Syrie ça n'a pas marché !