Les orthodoxes polonais, «Martiens» en terre catholique

le
0
REPORTAGE - Regroupée dans la région de Podlachie, à l'est du pays, la communauté orthodoxe cohabite tant bien que mal avec les catholiques, ultra-majoritaires en Pologne.

Envoyée spéciale à Bialystok

Il faut trois heures pour parcourir les quelque 200 km qui séparent Varsovie de Bialystok. Rescapé des années 1950, le petit train vert aux banquettes rouges semble sorti tout droit d'un album d'Hergé. Aux confins de l'Union européenne, il invite le voyageur à prendre son temps. Chef-lieu de la région de Podlachie, Bialystok, 300.000 habitants, se situe à une cinquantaine de kilomètres du Bug, la rivière qui marque la frontière avec la Biélorussie. Ses forêts, l'absence d'activités industrielles, son air pur valent à la Podlachie le surnom de «poumon vert» de la Pologne. Huit ans après l'adhésion à l'Union européenne, la manne bruxelloise a relooké ce bout du monde, pauvre et longtemps relégué «dans la catégorie B», déplore Piotr, le chauffeur de taxi qui n'est pas peu fier de slalomer sur des routes flambant neuves jouxtées de pistes cyclables. Même si elles ont sensiblement amélioré le sort des paysans locaux, les aide

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant