Les ordinateurs auront des yeux et des oreilles, prédit un gourou d'Intel

le
0
Les ordinateurs auront des yeux et des oreilles, prédit un gourou d'Intel
Les ordinateurs auront des yeux et des oreilles, prédit un gourou d'Intel

Les ordinateurs auront bientôt des yeux et des oreilles et comprendront ce qu'on leur dit, prédit le futurologue d'Intel Steve Brown, intervenu mercredi devant un public de geeks à Montréal.Les phares des voitures, munis d'une caméra et d'une puce informatique, dirigeront leurs rayons de manière à éviter les gouttes de pluie ou les flocons de neige, éclairant beaucoup mieux la route, a ajouté "l'évangéliste en chef" --son titre officiel-- du numéro un mondial des microprocesseurs.Ce n'était là que l'un des nombreux exemples cités par M. Brown pour développer sa vision d'avenir, à la conférence C2-MTL sur le commerce et la créativité.A côté des changements à venir grâce aux ordinateurs au cours des 10 prochaines années, "ceux de la décennie précédente paraîtront minimes", a affirmé ce touche-à-tout du monde informatique.Amoureux des nouvelles technologies dans lesquelles il voit "de la magie", lyrique sur la "beauté incroyable" de l'architecture des microprocesseurs, il a évoqué aussi une aile d'avion "pensante", dont on lui avait parlé à l'université Berkeley.Une telle aile réagira aux flux d'air ressentis: sa portance doublera et la résistance de l'air diminuera de 40%..."Pensez à ce que cela donnera pour la consommation de carburant...", a ajouté, rêveur, M. Brown, dont l'occupation consiste à faire le tour du monde pour "prêcher" aux personnels d'Intel des idées sur l'avenir du monde, leur industrie et son environnement, en commençant par un exposé sur les besoins fondamentaux de l'être humain.Selon lui, des voitures capables de rouler sans conducteur au volant seront au point dans trois à cinq ans, mais elles ne seront peut-être pas introduites immédiatement sur le marché à cause de différentes barrières, légales notamment.Tandis que les malades pourront bientôt avaler des pilules renfermant des ordinateurs minuscules, qui traverseront...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant